REVIEWS - CD "Soundsongs"


Cadence Magazine, March 07

Moving outward yet again is Lauren Newton's solo vocal record "Soundsongs". The wonderful Newton gets unfairly overlooked in appraisals of contemporary improvising vocalists. The color of her lovely alto, her instinct for form, and the range of her influences are all apparent on this compelling record. She worries intervals more than a lot of folks, making her kind of a cross between Maggie Nicols and Steve Lacy in places. She can also do micro-improvising, focusing on the grain of the voice and ist capacity to be transformed. She hyperventilates, slurps and scats, whines almost inaudibly and even comes up with mutant art-song. The somewhat dry recording emphasizes the intimate feel of these pieces. This one will delight fans of improv vocals.


Pierre Durr / Revue et Corrigée

Présente sur la scène-surtout européenne-des musiques improvisées depuis plus de vingt ans, Lauren Newton a signé, avec divers partenaires, instrumentistes (Joëlle Léandre, Patrick Scheyder, Aki Takase, Anthony Braxton...) ou simplement vocalistes (au sein de Timbre) de nombreux enregistrements dévoilant différentes façons d'aborder la voix, entre techniques orales diverses, inattendues ou empreintes de phrasés jazz.
Avec ses Soundsongs (chants sonores), elle se lance dans l'exercice solitaire, sans filet pourrait-on dire, approfondissant sa quête de l'expérimentation vocale. Elle use toutefois de sa complète liberté pour rester dans un certain registre que l'on peut qualifier de minimal: les gémissements, susurrements, halètements, et autres balbutiements forment une sorte de toile de fond discrète, délicate et nuancée d'où toute fulgurance, toute envolée plus ou moins lyrique est soigneusement et volontairement bannie. Cela fait de ces Soundsongs une œuvre totalement réfléchie et cohérente, loin d'être un simple catalogue exhaustif des possibilités vocales de son auteur.


Jean Buzelin / Jazzman

Découverte avec le Vienna Art Orchestra, Lauren Newton a fait le choix de la recherche, des expériences, de l'imprévu et, donc, des difficultés, lorsque sa voix pure et puissante lui promettait une carrière plus séduisante. Ses rencontres avec Thomas Horstmann, Anthony Braxton, Patrick Scheyder, Aki Takase ou Joëlle Léandre en particulier, la situent parmi les vocalistes improvisatrices à la fois les plus aventureuses et les plus "sûres" dans le domaine du contrôle, de l'équilibre et de la pensée créatrice. Elle s'est aussi souvent confrontée à d'autres chanteurs ou ensemble vocaux. Le présent disque constitue son premier essai en solo. On y appréciera une impressionnante maîtrise de la respiration et du souffle, ainsi qu'une grande variété de timbre, un lyrisme et une justesse qui ne s'égare jamais du côté du cri. C'est un chant, ascétique mais non austère, souvent vif et pétillant.
À partir de sa double formation dans les domaines du jazz et de la musique occidentale, et de son intérêt pour les chants orientaux, LAUREN NEWTON a développé une approche singulière de l'art vocal contemporain, un art qui reste ouvert sur l'inouï.


HAN

Seit ihrem Ausstieg aus dem VAO, dessen aufregendste Stimme in der Geschichte des Orchesters sie war, bestimmt die Auseinandersetzung mit Improvisierter Musik und die Weiterentwicklung einer avancierten Klangsprache das musikalische Schaffen dieser explorativen Musikerin und Vokalistin. Substantielle, unüberhörbare Spuren zog Newton als eine der schillerndsten StimmkünstlerInnen in Projekten mit Anthony Braxton, Patrick Scheyder und vor allem Joelle Léandre. Nun war's an der Zeit, ein erstes Recital zu veröffentlichen. Eine Entscheidung, der man uneingeschränkt zustimmen muss. Newton agiert auf diesem einstündigen Opus mit brennender Überzeugungskraft und einem Spiel- und Ideenfluss voller Inspiriertheit und Eigensinn. In den 15 kurzweiligen Studien lässt sie Klanggewächse von großem Facettenreichtum wuchern. Geräuschimmanente Texturen durchwachen sich mit kantabil phrasierten Mäandern zu weitestgehend nonverbalen Lautmalereien, die ebenso Newtons fulminante stimmtechnische Fähigkeiten zu Gehör bringen. Man wähnt sich in einem Spiegelkabinett der Klangfarben, in deren Individualcharakter respektvoll und wissend Techniken anderer Musikformen, von Neuer bis ethnischer Musik, integriert sind. Und Newton versteht es, mit Aussparungen vor Spannung knisternde Räume zu schaffen. Stimmgewaltig.


close window >>